Obligation Éco Énergie Tertiaire & Logiciel de Gestion de l'Énergie Intelligent

Obligation Éco Énergie Tertiaire & Logiciel de Gestion de l’Énergie Intelligent [Article 3]

Négociation de la future réglementation environnementale des bâtiments neufs RE2020, mise en œuvre des nouvelles obligations du Dispositif Éco Énergie Tertiaire : la transition énergétique des bâtiments est en marche ! 

Dans nos précédents articles, nous vous expliquions quel serait l’impact du Décret Tertiaire, entré en vigueur en 2019, sur les ensembles fonciers publics ou privés du secteur tertiaire. Le dispositif réglementaire Éco Énergie Tertiaire impose une nouvelle “obligation engageant les acteurs du tertiaire vers la Sobriété Énergétique”. 

Cet automne, les propriétaires ou exploitants d’établissements concernés devront bientôt faire leur première déclaration de la consommation énergétique de leurs bâtiments sur OPERAT (la plateforme de collecte et de suivi des consommations d’énergie du secteur tertiaire). Enfin, ils auront jusqu’au 30 septembre 2022 pour déclarer leur année de référence et la consommation énergétique de cette année de référence.

L’année 2021 s’annonce donc intense pour tous les gestionnaires de patrimoine immobilier. Les objectifs ambitieux de ce texte peuvent donc paraître insurmontables à la vue des échéances, surtout si vous ne disposez pas déjà d’une vision claire de la cartographie de votre patrimoine. 

Pourtant, il existe déjà des retours d’expérience qui montrent qu’il n’est pas forcément nécessaire de s’engager dans des travaux lourds et coûteux pour atteindre les premiers objectifs fixés par le Décret Tertiaire ! Nous vous expliquons pourquoi dans cet article. 

L’Obligation Éco Énergie Tertiaire en bref

La France a défini sa feuille de route pour lutter contre le changement climatique et atteindre la Neutralité carbone d’ici à 2050 : la Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC). L’un des secteurs placés dans le viseur du gouvernement est le secteur du bâtiment qui est le plus grand consommateur d’énergie. À lui seul, celui-ci représente 44% de l’énergie consommée en France et émet plus de 123 millions de tonnes de CO2. En France, c’est encore  ⅓ de la consommation d’énergie des bâtiments qui provient du secteur tertiaire !

Ainsi le Plan de rénovation énergétique des bâtiments veut faire de la rénovation énergétique une “priorité nationale”. Dans ce sens, la France a défini des objectifs clairs et ambitieux pour accélérer la rénovation énergétique des bâtiments tertiaires publics et privés, et enfin encourager la sobriété énergétique par l’évolution des usages et l’éducation.Objectifs Neutralité Carbone - Dispositif Éco énergie tertiaire

Issu du Décret Tertiaire, le dispositif Éco Énergie Tertiaire se veut être l’outil pour amorcer la transition énergétique des bâtiments existants du tertiaire et réduire leurs consommations d’énergie.

Performance Énergétique des Bâtiments : quels Objectifs ? 

Le nouveau Dispositif Éco Énergie Tertiaire impose une réduction progressive de la consommation d’énergie dans les bâtiments à usage tertiaire afin de lutter contre le changement climatique. 

Objectifs Neutralité Carbone - Dispositif Éco énergie tertiaire

Les acteurs du tertiaire ont donc à présent pour obligation de réduire d’au moins 40% les consommations d’énergie finale de leurs ensembles fonciers d’ici à 2030. Qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie que des actions pour améliorer la performance énergétique de leurs bâtiments devront être mises en place afin de limiter considérablement leur impact environnemental.

Dans la pratique, ils devront s’acquitter d’obligation de saisie des données sur leur patrimoine, entreprendre les démarches nécessaires à l’amélioration de leur efficacité énergétique et obtenir des résultats concrets en termes d’économies d’énergie. En retour, ils recevront une attestation annuelle des consommations ajustées avec une “notation Éco Énergie Tertiaire” permettant de qualifier l’avancée de cette démarche.

Obligation Éco Énergie Tertiaire : êtes-vous concernés ?

Vous êtes concernés par l’obligation réglementaire du Dispositif Éco Énergie Tertiaire, si vous êtes propriétaire (copropriété, association de copropriétés), exploitant ou preneur à bail d’un établissement du secteur tertiaire en service à la date de publication de la loi ELAN du 23 novembre 2018.

Parc tertiaire - Obligation réglementaire Dispositif Éco énergie tertiaire

Qu’entend-on par secteur tertiaire ? Il s’agit de tout bâtiment hébergeant des activités marchandes (commerce, transports, activités financières, services BtoB/BtoC, hôtellerie, restauration, immobilier, etc.) et non-marchandes (administration publique, enseignement, santé,etc.). 

Bureaux, hôtels, restaurants, résidences de tourisme, complexes sportifs, centres logistiques, gares ferroviaires, magasins, datacenters, imprimeries, etc. La liste des biens immobiliers visés par ces nouvelles obligations est donc très longue !  

Vous souhaitez faire un point sur le Décret Tertiaire ? Nous vous conseillons la lecture de notre article sur les 5 points clés à retenir du Décret Tertiaire et la FAQ Eco Énergie Tertiaire

L’Enjeu pour les Facility Managers : la Collecte et le Suivi des Données de Consommations Énergétiques 

En mai 2021, le Planning de déploiement de la plateforme OPERAT prévoit la saisie et le transfert des données bâtimentaires sur la plateforme. La première étape imposée par le dispositif  Éco Énergie Tertiaire sera donc la collecte régulière, la transmission et l’analyse de vos consommations énergétiques. 

Vous devrez identifier vos biens immobiliers de plus de 1000 m², les classer par catégorie d’activités, les déclarer sur la plateforme, rechercher vos factures d’énergie et identifier la consommation de référence. Il faudra donc vous assurer d’avoir toutes ces informations à portée de main !

Échéance 2021 - Dispositif Éco Énergie Tertaire

Sachez que désormais, cet exercice sera obligatoire chaque année ! Et gare aux pénalités ! En cas de non-transmission des informations ou d’objectifs non atteints, vous vous exposez à la sanction de Name & Shame qui pourrait entacher la réputation de votre entreprise ou bien à des amendes.

L’exercice peut donc sembler compliqué si vous ne possédez pas une vue d’ensemble complète de vos biens immobiliers et si vous n’avez pas d’informations précises sur leur consommation d’énergie. Dans le cas d’un gros portfolio d’installations, la cartographie et le suivi des consommations énergétiques peuvent vite s’avérer difficiles et chronophages. Il en est de même pour les sites mixtes sur lesquels sont exercées plusieurs activités.  

Alors, pourquoi ne pas avoir recours aux solutions intelligentes de collecte et de monitoring des données énergétiques  pour vous aider à piloter de façon optimale et efficace votre plan de gestion de l’énergie ?

Voici donc 3 raisons pour lesquelles vous devriez inclure un logiciel de gestion de l’énergie dans votre stratégie pour atteindre les objectifs Éco-énergie tertiaire pour 2030 !

Les Solutions de Management Énergétique pour atteindre vos Objectifs « Éco Énergie Tertiaire »

Les Solutions de Gestion Intelligente de l’Énergie vous simplifient la vie : tableaux de bord sophistiqués, outils d’analyses avancées, rapports personnalisés, systèmes d’alertes intelligentes, outils de communication pour mobiliser tout le monde sur votre projet, proposition et pilotage de plan d’action, etc. 

Ces outils vous permettent de gérer vos dépenses énergétiques autrement, avec plus de précision, plus de contrôle. L’avantage : pouvoir adapter au mieux la gestion globale de l’énergie dans vos bâtiments, et ce, avec un investissement initial minime. 

Système de Gestion de l'Énergie - Objectifs Éco énergie tertiaire

1. Identifiez le Potentiel d’Économies de votre Parc Immobilier

Avec des logiciels intelligents qui appliquent des modèles virtuels de désagrégation (NILM) de la consommation, comme DEXMA Detect, vous pouvez identifier le potentiel d’économie dans vos installations et évaluer votre marge d’amélioration sans qu’il soit nécessaire d’installer des équipements au préalable. Vous pouvez segmenter votre portefeuille immobilier, identifier les sites qui nécessitent une intervention avant même d’y avoir mis les pieds.

Étude de cas : Adoption d’une solution de surveillance en temps réel et utilisation d’un logiciel de gestion de l’énergie. Découvrez comment le COEC a réalisé une économie de 18.000€ par an, soit 25% de la facture énergétique de ses installations de 6.000 m2. 

Grâce à l’intelligence artificielle et au Big Data, les Logiciels de Gestion de l’Énergie comparent la consommation énergétique de votre site avec celle de bâtiments similaires et quantifient les économies d’énergie potentielles que vous pouvez réaliser

2. Traitez, Consolidez et Exploitez les Données de Consommations Énergétiques de vos Bâtiments

Les compteurs d’un portefeuille de plusieurs biens immobiliers peuvent générer plus de 10 millions de relevés de données par an. Le Responsable Énergie de vos installations ne peut pas traiter et exploiter ce volume de données à lui seul. En revanche, l’utilisation de Solutions Intelligentes de Gestion de l’Énergie comme la solution DEXMA Analyse, peut lui faciliter considérablement la tâche !

Ces solutions permettent de collecter, traiter et consolider les données de consommation de façon détaillée, et cela, de manière continue et en temps réel. La veille énergétique intelligente permet d’optimiser les consommations d’énergie dans le temps. Ainsi il est possible de tirer profit de chaque lecture de données énergétiques relevées sur les différents sites sans maux de tête. 

Étude de cas : Adaptation des locaux à un usage économe en énergie avec des actions de sensibilisation des occupants pour qu’ils adoptent un comportement écoresponsable grâce à la Plateforme DEXMA. Découvrez comment le centre éducatif de Sant Gervasi à réussi à économiser 18% sur ses consommations d’énergie en impliquant la communauté éducative dans un plan de gestion et d’efficacité énergétique complet et collaboratif.

Les solutions modernes de Big Data ne se contentent plus de suivre vos consommations, mais deviennent également des instruments de décision et d’action. Grâce aux données relevées, il est alors possible d’établir et suivre un plan d’actions de performance énergétique, tout en suivant en temps réel votre positionnement par rapport aux objectifs de réduction de l’énergie fixés par le Dispositif Éco Énergie Tertiaire. 

3. Détectez et Gérez les Anomalies pour une Meilleure Performance Énergétique  

Vous souhaitez améliorer la performance énergétique de vos bâtiments mais sans réaliser de gros investissements ? Vous pouvez désormais automatiser et améliorer votre processus de gestion de l’énergie. 

Étude de cas : Découvrez comment cet hôtel Radisson Blu certifié BREEAM (UK) a réduit de 30% sa consommation d’électricité et de gaz. L’Utilisation d’une solution Saas basée sur le Cloud lui a permis de contrôler la performance énergétique des ressources, des équipements, des systèmes et d’identifier les anomalies dans la consommation énergétique de ses bâtiments. 

L’intérêt de ce type de solutions est qu’elles vous permettent de détecter automatiquement les anomalies dans la consommation d’énergie de votre parc immobilier ou de vos installations, d’identifier les priorités à traiter et d’agir en conséquence. Des outils comme DEXMA Optimise vous offrent des fonctionnalités comme : 

  • Le monitoring 24h/24, 7j/7 grâce à l’intelligence artificielle, 
  • L’analyse quotidienne et hebdomadaire de vos dépenses énergétiques en fonction de la saisonnalité de l’activité,
  • L’ajustement de la consommation énergétique pendant les périodes creuses (vacances, jours fériés) ou de faible activité,
  • La détection automatique des anomalies,

Pour conclure, l’utilisation proactive de ces outils vous permettra généralement d’atteindre 15 à 20% d’économies sur la consommation énergétique de vos bâtiments, ce qui représente la moitié du chemin pour respecter la première échéance de 2030 !

demo gratuite Plateforme DEXMA


 Vincent LE GUILVOUT

Note de la rédaction : cet article a été rédigé par DEXMA et Eneor, publié ici avec l’aimable autorisation de son co-auteur, Vincent Le Guilvout
Vincent Le Guilvout est Directeur Technique Tertiaire au sein du groupe ENEOR, société indépendante d’ingénierie énergétique qui axe sa stratégie sur la performance réelle mesurée et vérifiée. Spécialiste du Commissioning et retro-commissioning, ENEOR est le premier bureau d’études français dirigé par des ingénieurs certifiés CMVP pour la Mesure et Vérification de la performance énergétique.