Pourquoi la Qualité de l'Air est-elle importante dans les environnements de travail ?

Pourquoi la Qualité de l’Air est-elle importante dans les environnements de travail ?

La qualité de l’air que nous respirons est un aspect fondamental pour mener une vie correcte, et pour pouvoir se sentir bien et en bonne santé. 

Cependant, si la qualité de l’air extérieur est une chose que nous remarquons toujours, et si tout signe de mauvaise qualité de l’air extérieur suscite généralement des inquiétudes, ce n’est pas souvent le cas lorsqu’il s’agit de la qualité de l’air intérieur, qui n’est pas toujours prise en compte pour le bien-être général.

Il y a cependant des cas où la mauvaise qualité de l’air intérieur est évidente, principalement en raison de facteurs tels que : les odeurs chimiques ou d’autres types d’odeurs qui ne sont pas celles auxquelles nous sommes habitués, ou encore en raison d’apparition d’éternuements et de toux parmi vos employés.

Ce problème peut être particulièrement grave dans l’environnement de travail, où des groupes de personnes respirent le même air pendant de nombreuses heures. Il est donc indispensable de sensibiliser à l’importance d’une bonne qualité de l’air au travail.

Le Facteur Humain dans la Gestion Énergétique

La qualité de l’air au bureau

L’un des problèmes liés à la qualité de l’air dans l’environnement de travail est qu’il n’est pas toujours évident de savoir si l’air que nous respirons est « bon » ou non.

Les bureaux et les environnements de travail font partie des espaces intérieurs les plus susceptibles de présenter une qualité d’air médiocre ou sous-optimale en raison des besoins de ces espaces, qui impliquent souvent plus de dix personnes réunies, dans des bâtiments anciens ou peu entretenus.

Lorsque l’air respiré pendant de nombreuses heures par les employés qui doivent être productifs et efficaces, n’est pas bon ; la productivité et la concentration de ces derniers diminuent considérablement.

C’est pourquoi il devrait être essentiel de tester la qualité de l’air intérieur dans les bureaux ou l’environnement de travail, car c’est une autre façon de montrer aux employés que leur santé et leur bien-être sont importants.

Cependant, s’assurer que l’air respiré dans un bureau soit de bonne qualité n’est pas seulement une tâche pour les employeurs, les gestionnaires ou les propriétaires de l’immeuble. Les employés et les membres d’une organisation, en tant qu’occupants d’un bâtiment ou d’un espace intérieur, doivent demander que des tests de qualité de l’air (en anglais) soient effectués périodiquement.

Il existe de nombreuses façons de déterminer la qualité de l’air dans l’environnement de travail. Il faut déterminer la concentration de dioxyde de carbone (CO2), la température et l’humidité de l’air, ainsi que les symptômes répétés chez les travailleurs, afin d’atteindre les meilleures conditions.

Comment les employés sont-ils affectés par la mauvaise qualité de l’air intérieur

La qualité de l’air dans l’environnement de travail est un aspect qui peut affecter la performance des employés à des degrés divers et, dans certains cas, peut être la cause principale d’une baisse de productivité au bureau.

Mais ce n’est pas tout : une mauvaise qualité de l’air intérieur peut provoquer une sensation de “lourdeur” dans l’environnement, les travailleurs se sentent alors plus fatigués, parfois même étourdis ou bien ils ont mal à la tête. Voici quelques symptômes que nous connaissons également dûs à la mauvaise qualité de l’air : éternuements, écoulement nasal et toux, entre autres.

Les mauvaises odeurs peuvent également réduire la qualité de l’environnement de travail, car les travailleurs peuvent vouloir éviter d’effectuer certaines tâches qui impliquent de se rendre dans des endroits où la concentration de ces odeurs désagréables serait plus importante, ce qui rend très difficile pour quiconque de se concentrer sur le travail.

Dans l’ensemble, face à des allergènes ou à des concentrations de gaz qui pourraient être nuisibles pour la santé, même si les conséquences ne sont pas facilement perceptibles, il est indispensable de veiller à prévenir tout risque de problèmes de santé pour le capital humain.

Les causes de la mauvaise qualité de l’air intérieur

La qualité de l’air intérieur est l’un des aspects qui peuvent être causés par plusieurs variables, parfois plusieurs en même temps, ce qui pourrait rendre plus difficile la détection des causes du problème, même si les conséquences se manifestent chez les personnes concernées.

L’une des principales causes d’une réduction de la qualité de l’air à l’intérieur est la présence de polluants provenant de l’extérieur (en anglais). C’est l’une des premières causes qu’il convient de tester lorsque l’on soupçonne une mauvaise qualité de l’air intérieur, bien qu’il existe de nombreuses façons ou raisons pour lesquelles les polluants peuvent contaminer l’air intérieur (en anglais).

Tout d’abord, les organisations ou les entreprises peuvent être situées dans des endroits où les niveaux de pollution sont élevés, en raison de la proximité d’industries, ou parce qu’elles sont situées dans une ville où les niveaux de pollution sont élevés, ce qui facilite l’entrée de ces agents contaminants dans les bureaux.

Les systèmes de refroidissement et de chauffage sont un autre facteur susceptible de provoquer l’entrée de polluants dans le bâtiment, en raison d’éléments tels qu’un manque d’entretien des conduits ou une installation non optimale de ces systèmes, qui sont essentiels en soi pour assurer le bien-être dans l’environnement de travail.

Il existe de nombreux autres facteurs qui peuvent réduire la qualité de l’air à intérieur, comme l’utilisation de produits chimiques pour le nettoyage, l’utilisation de pesticides lorsque ces produits sont nécessaires à la production, et même les équipements de bureau, en particulier les imprimantes et les photocopieuses.

Dans de nombreux cas, plusieurs des points mentionnés peuvent être présents dans l’environnement de travail, et beaucoup d’entre eux peuvent ne pas être les causes principales et donc être facilement réparés ou même ignorés à court terme. D’autres en revanche peuvent affecter l’environnement de travail à un rythme plus accéléré.

Dans l’ensemble, tout ce qui affecte le bien-être des employés, et qui pourrait même avoir un impact négatif sur leur santé, devrait finalement être ciblé et fixé. Cependant, il est fondamental de commencer par ceux qui ont le plus d’impact négatif sur les travailleurs ou les employés.

Comment pouvez-vous améliorer la qualité de l’air dans votre environnement de travail ?

Heureusement, plusieurs actions peuvent être entreprises pour commencer à améliorer la qualité de l’air intérieur sans devoir envisager des solutions plus extrêmes telles que le déménagement des bureaux dans un autre bâtiment, ce qui n’est ni rentable, ni faisable pour l’organisation.

Vous trouverez ci-après les 9 Conseils pour améliorer la qualité de l’air dans votre environnement de travail.

1. Plusieurs tests doivent être effectués dans le bâtiment, qu’il y ait un cas évident de mauvaise qualité de l’air, ou que l’on veuille s’assurer que ça ne devienne pas un problème dans l’environnement de travail : flux d’air, niveaux d’humidité, ventilation, odeurs, fuites, eau stagnante, dégâts des eaux, croissance de moisissures, etc.

Le premier test qui est généralement effectué lors de la mesure de la qualité de l’air intérieur est un test au dioxyde de carbone ou au CO2 qui, si les résultats sont faibles, indique qu’il faut davantage d’air extérieur.

2. Utilisez de l’air frais / renouvelé chaque fois que cela est possible. Si votre bureau a des fenêtres, ouvrez-les.

3. Les systèmes de climatisation et de chauffage sont parmi les premiers facteurs à prendre en compte lorsqu’il s’agit d’améliorer la qualité de l’air intérieur, en particulier, en effectuant un entretien périodique de substitution des conduits du système, pour éviter que les contaminants et les polluants n’affectent l’air intérieur

4. Gardez vos conduits d’air ouverts et débloqués et remplacez les filtres à air fréquemment.

5. Maintenez un niveau d’humidité sain sur votre lieu de travail. Un taux d’humidité compris entre 30 et 50 % permet de contrôler les acariens, les moisissures et autres allergènes. Utilisez des déshumidificateurs et des climatiseurs pour contrôler le niveau d’humidité dans vos installations.

6. Ajoutez quelques plantes. Elles absorbent les toxines et produisent plus d’oxygène, ce qui signifie que les employés pourront respirer de l’air plus sain.

7. Gardez votre bureau propre en utilisant des alternatives douces ou naturelles aux produits chimiques. 

8. Un autre moyen mineur mais néanmoins important d’améliorer la qualité de l’air, consiste à rechercher des matériaux peu polluants pour le mobilier et les aménagements de votre lieu de travail et à veiller à choisir des matériaux certifiés par l’Institut International du Bâtiment WELL (WELL Building Standard). Certains aménagements sont même fabriqués à partir d’épluchures de pommes de terre collées avec de la fécule de pomme de terre ! Pour en savoir plus sur la norme WELL et les autres certifications de construction écologique, cliquez ici.

9. Nous vous recommandons également de lire notre article sur les 7 mesures pour préparer vos installations à la réouverture post COVID-19, où nous vous donnons des conseils détaillés avec des informations techniques.

Les employés jouent également un rôle fondamental lorsqu’il s’agit de garantir la bonne qualité de l’air dans un environnement de travail, car ce sont eux qui sont généralement les plus exposés à ce problème, et peuvent être les meilleurs tests, ce qui fait qu’il est important pour eux de communiquer toute situation qui affecte leur confort général.

Pour terminer, il existe des Plateformes SaaS qui peuvent vous fournir des données en temps réel sur la qualité de l’air de votre lieu de travail.

DEXMA Air Quality Monitor, par exemple, peut vous aider à améliorer la qualité environnementale de vos installations en vous envoyant des recommandations auxquelles vous pouvez accéder à partir d’un tableau de bord facile à utiliser. Demandez votre DEMO personnalisée.

DEXMA Air Quality monitor


DEXMA Software de Gestion de l'Énergie