10 Questions pour Comparer les Logiciels de Gestion de l'Énergie [Checklist]

10 Questions pour Comparer les Logiciels de Gestion de l’Énergie [Checklist]

Avez-vous lu notre dernier guide sur comment choisir le bon logiciel de gestion de l’énergie ?

Si vous êtes actuellement en recherche de la meilleure solution pour votre ESCO, ou si vous souhaitez comparer les fournisseurs de logiciels de gestion de l’énergie, nous avons résumé les principales questions que vous devez poser à votre fournisseur potentiel dans une « checklist » que vous pouvez imprimer.

10 Questions Essentielles pour Comparer les Fournisseurs de Logiciels de Gestion de l’Énergie

Dans notre dernier guide sur comment choisir un logiciel de gestion de l’énergie (en anglais), vous trouverez une compilation d’articles pour vous aider à comparer les logiciels de gestion de l’énergie et, nous l’espérons, à réduire la liste des fournisseurs potentiels à ceux qui vous conviennent le mieux.

Une fois que vous aurez lu le guide et que vous vous serez armé d’informations, il sera temps d’avoir une conversation plus approfondie avec votre fournisseur potentiel d’analyse énergétique.

Si vous disposez déjà d’un logiciel, posez ces questions essentielles à votre fournisseur actuel de SGE. en revanche, si vous cherchez encore votre partenaire idéal, créez une liste avec ces 10 questions pour vous aider à comparer les différents fournisseurs.

Pour vous faciliter encore plus la tâche, nous avons créé une checklist que vous pouvez imprimer. Téléchargez-la gratuitement ci-dessous, et commencez à rassembler vos réponses pour évaluer les différentes solutions du marché.

Votre solution parfaite de gestion de l’énergie vous attend !

DEXMA: Liste à télécharger - questions pour SGE

1. 1. Quelles sont les options de marques qui s’offrent à moi ?

La différenciation est un point délicat pour de nombreuses entreprises de services énergétiques (ESCO) ou de services publics. La stratégie de marque est donc un moyen d’aligner votre « look and feel » pour offrir à vos clients une expérience supérieure.

2. Puis-je créer mes propres rapports ?

De nombreux fournisseurs de services de gestion de l’énergie proposent des rapports dans le cadre de leurs solutions. Mais dans quelle mesure ces rapports sont-ils flexibles et personnalisables ? Pouvez-vous automatiser la création et l’envoi des rapports ?

3. Dans quelle mesure mes données sont-elles sécurisées ?

Les solutions de gestion de l’énergie dans le nuage évoluent à une vitesse fulgurante et il est temps d’oublier les vieux problèmes de sécurité des solutions SaaS. Néanmoins, il est important de travailler avec un fournisseur digne de confiance qui dispose d’un plan d’urgence réaliste en cas de failles de sécurité ou de problèmes de serveur.

Pour approfondir ce sujet vaste et complexe, consultez ce post (en anglais).

4. Est-ce-que votre plateforme est rapide ?

Si le temps de chargement est long dans votre outil de gestion de l’énergie, vous perdrez beaucoup plus de temps que ce que vous pouvez vous permettre sur chaque client, bâtiment ou compte.
Car n’oubliez pas : le temps, c’est de l’argent. N’oubliez donc pas de vous faire une idée précise de la vitesse de votre logiciel !

5. Puis-je vérifier les économies d’énergie ?

Les caractéristiques essentielles dans ce domaine sont les suivantes :

  • Des outils d’aperçu du projet : un tableau de bord tout-en-un vous permettant de voir les différents axes de travail de chaque projet et la progression de chaque équipe
  • Pourcentage d’économies réalisées par rapport à l’objectif
  • Mettre en place des outils de vérification

Enfin, il faut garder à l’esprit que les outils de mesure et de vérification de la gestion de l’énergie peuvent être une exigence pour certains projets, en particulier lors des appels d’offres publics. N’oubliez pas de demander à votre fournisseur de SGE s’il est compatible avec le M&V !

6. Combien d’utilisateurs puis-je avoir ?

La question clé ici n’est pas le coût par utilisateur ou par projet. Si vous créez un nouveau compte pour un nouveau client, pouvez-vous avoir différents utilisateurs avec différents rôles ?

7. Quelle est votre approche matérielle ?

Il existe essentiellement deux types de logiciels de gestion de l’énergie :

  1. Neutre sur le plan matériel (Hardware-neutral) : Avec ceux-ci, presque tous types de matériels sur le marché sont déjà intégrés (ou, grâce à l’approche neutre de ce type de fournisseur, il sont vraiment faciles à intégrer).
  2. Fermé au niveau du matériel (Hardware-closed) : Ici, vous devrez payer des consultants en énergie pour intégrer toute nouvelle source de données, ce qui aura un impact sur l’ensemble de la plateforme en termes de complexité et de coût.

Dans l’idéal, vous devriez choisir un fournisseur de logiciels énergétiques de la première catégorie. Si le matériel avec lequel vous travaillez actuellement n’est pas disponible dans la plateforme, cela entraînera un coût supplémentaire. N’oubliez donc pas de vous renseigner auprès de votre fournisseur potentiel de logiciels énergétique en ce qui concerne le support matériel.

8. Travaillez-vous avec des API ouvertes ?

Si vous choisissez une plateforme de gestion de l’énergie fermée, sur site, sans possibilités d’intégration, les nouvelles fonctionnalités nécessiteront un développement supplémentaire – probablement par votre fournisseur de logiciels énergétiques.

Cela ne signifie pas que vous ne pourrez pas créer vos propres applications, mais cela devrait vous faire prendre conscience que vous devrez probablement supporter des coûts plus élevés.

Le principal avantage est que si vous travaillez avec une plateforme ouverte et flexible sur l’efficacité énergétique, vous pourrez ajouter de la valeur et des services plus facilement (et à moindre coût) pour vos clients. Pour plus de détails, voir cet article (en anglais).

9. Quel type de support vais-je recevoir ?

N’oubliez pas de demander quel type d’assistance votre fournisseur de logiciel de gestion de l’énergie vous offre, ainsi que le niveau de service auquel vous pouvez vous attendre en fonction du plan ou de la licence que vous achetez.

10. Combien investissez-vous dans la R&D ?

Si l’entreprise de logiciels que vous choisissez ne réinvestit pas de ressources dans l’évolution de son produit, vous devez comprendre que le logiciel de gestion de l’énergie que vous achetez est celui avec lequel vous serez coincé pendant très, très longtemps.

Bien que ce ne soit pas nécessairement une mauvaise chose, il pourrait vous coûter plus cher si vous décidez que vous voulez ou avez besoin de nouvelles fonctionnalités ou de mises à jour.

N’oubliez donc pas de demander quels sont leurs plans de recherche et de développement, et renseignez-vous sur les feuilles de route en matière d’innovation. Il est toujours bon de connaître la vision du produit, et de savoir s’il correspond bien aux objectifs de croissance de votre entreprise.

Avez-vous trouvé checklist imprimable utile ? Ou vous avez encore des doutes ?

Quoi qu’il en soit, nous vous conseillons de consulter le guide complet sur  comment choisir votre logiciel de gestion de l’énergie si vous ne l’avez pas encore fait :

Guide DEXMA: Choisir le SGE qui vous convient