Comment économiser l’énergie dans l’Administration Publique [Étude de Cas]

L’administration publique est un secteur à fort potentiel en matière d’économies d’énergie : grands bâtiments, géographiquement dispersés, équipements anciens… De plus, le secteur a besoin, non seulement pour des raisons budgétaires, mais aussi éthiques, d’améliorer son efficacité énergétique et faire des économies. Aujourd’hui, nous vous présentons une implémentation réussie de notre partenaire CIAS COM pour le Ministère de la Justice du gouvernement espagnol, qui a économisé 22% sur sa facture d’électricité.

Le défi énergétique du Ministère de la Justice

Il y a plus d’un an, le Ministère de la Justice a décidé de professionnaliser sa gestion de l’énergie.

Notre partenaire, CIAS COM, a été choisi pour aider à définir et déployer le projet. A cette époque, les principaux problèmes du Ministère de la Justice sur le plan énergétique étaient :

    • Bâtiments multiples, sans centre de contrôle
    • Contrats fragmentés, en particulier en ce qui concerne l’électricité, avec différents fournisseurs et tarifs contractuels
    • Manque de personnel spécialisé dans la gestion de l’énergie

Cette situation portait préjudice à l’administration publique de trois manières. Premièrement, il n’y avait aucun endroit pour afficher, analyser et comprendre ce qui se passait avec la consommation d’énergie.

Deuxièmement, le Ministère de la Justice a réparti la gestion des contrats entre les différents bureaux régionaux. Cela les a pénalisé parce qu’ils avaient plus de pouvoirs contractuels que nécessaire et de nombreux interlocuteurs à qui s’adresser en cas d’incidents, ce qui a empêché la coordination de la validation des factures d’électricité.

Enfin, l’absence d’un système de mesure et d’analyse en temps réel ne permettait pas de réagir aux incidents et de corriger les problèmes en temps réel pour éviter les dépassements de coûts dans la facturation.

New Call-to-action

La solution CIAS COM pour le Ministère de la Justice

CIAS COM est une société de conseil en facility management, experte en projets d’amélioration de la gestion des services généraux pour les grandes organisations gouvernementales et privées. Le projet commandé portait sur près de 300 bâtiments dans tout le pays.

Leur travail se focalisait principalement sur deux phases du plan d’efficacité énergétique : le suivi de ce qui se passe et l’optimisation de la consommation énergétique. 

Dans la phase de suivi, une variable de complexité a été ajoutée au projet. Dans les Administrations Publiques, la sécurité et les réseaux de données nécessitent toujours un travail « supplémentaire » lors de la définition d’une stratégie de gestion énergétique.

Dans le cas du Ministère de la Justice, leur réseau (haute sécurité) a nécessité une réflexion plus approfondie sur la stratégie de communication entre les compteurs et la plateforme d’analyse DEXCell Energy Manager.

Télécharger l’étude de cas avec les détails de la communication du projet>>

La phase d’optimisation, qui a débuté par le regroupement de tous les contrats avec les fournisseurs d’énergie, s’est poursuivie avec l’installation de batteries de condensateurs et le remplacement des équipements à haute consommation par des équipements moins gourmands en énergie. Bien sûr, le processus comprenait également des mesures correctives et une formation pour changer les comportements en cas de mauvaise utilisation des ressources énergétiques, des séances de formation dans les centres de l’usine, etc. Avec ces mesures, ils ont évité des consommations inutiles : des ordinateurs qui ne s’éteignent jamais, des lumières allumées quand ça n’est pas nécessaire….

Les résultats de ce succès parlent d’eux-mêmes. Le plan et son implémentation par CIAS COM a généré une économie de 1.541.572€, ce montant représente une économie consolidée de 22%.

Actuellement, 70 % de la consommation d’électricité du Ministère de la Justice fait l’objet d’un suivi. Cela signifie qu’il y a encore 30 % de la consommation qui nécessite des actions d’économie d’énergie similaires à celles mentionnées ci-dessus. 

Le projet d’économie d’énergie de cette institution ne s’arrêtera pas là, car ils peuvent continuer à appliquer des mesures et des outils pour faire évoluer la phase d’optimisation, générant des économies toujours plus importantes et les consolidant.

« Nous sommes très satisfaits du support que nous apporte CIAS COM pour contrôler et optimiser la gestion des contrats de services généraux dans les près de 300 bâtiments judiciaires qui composent les Bureaux Régionaux du Ministère de la Justice. Cela qui nous a permis de réduire significativement les coûts et d’améliorer la qualité des services pour la maintenance des installations, l’approvisionnement énergétique, le nettoyage des bâtiments, les ascenseurs, la sécurité et la surveillance… «  JUAN JOSÉ DE LA PEÑA Chef du Service Achats – SG des ressources économiques du Ministère de la Justice

Technologie déployée dans le cadre du projet

Dans ce projet, les technologies suivantes ont été utilisées :

    • Hardware:
      • DEXGate, DEXGate2
      • Compteurs fiscaux du client
    • Logiciel:
      • DEXCell Energy Manager (vous pouvez l’essayer gratuitement ici)

Pour en savoir plus sur CIAS COM, nous vous recommandons de visiter leur site web. 

Télécharger l’étude de cas complète>>>>>

New Call-to-action